Aboudou Zaabay : je souhaite mettre mon expérience professionnelle au service de la commune

Zaabay AboudouABOUDOU ZAABAY est le candidat du Parti Socialiste aux municipales dans la ville de Nemours, en Seine et Marne.
Ingénieur, Chef de projet, il a pour ambition de prendre la ville à la candidate de l’UMP.
MLIMENGU. Aboudou Zaabay, vous êtes candidat socialiste à la Mairie de Nemours (77), qu’est-ce qui vous motive dans cette candidature ?
Beaucoup de choses vont mal à Nemours. Je souhaite mettre mon expérience et mon énergie au service des Nemouriens, pour faire bouger les choses, notamment en direction des jeunes.
MLIMENGU. Comment avez-vous été désigné ?
J’ai été désigné le 10 octobre dernier, par les adhérents Nemouriens de la section socialiste Nemours-Gâtinais. J’étais le seul candidat.
MLIMENGU. Depuis quand êtes-vous au Parti Socialiste ? Pourquoi dans ce parti ?
Je me suis engagé au Parti Socialiste depuis 1993 au moment de la défaite historique subie par ce parti aux législatives. Depuis 2010, je suis le secrétaire de la section Nemours-Gâtinais. Pour moi, c’est le parti où je peux lutter contre les injustices et réduire les inégalités.
MLIMENGU. Depuis quand vivez-vous à Nemours ? Connaissez-vous suffisamment la ville ?
J’habite Nemours depuis 2002 et je suis très impliqué dans différentes associations de la commune et des environs. Je suis aussi de près la vie municipale en assistant à tous les conseils municipaux. Je connais donc bien la ville.
MLIMENGU. Que pensez-vous pouvoir apporter à votre ville ?
En tant que chef de projet, je souhaite mettre mon expérience professionnelle au service de la commune notamment sur le sujet de l’emploi à Nemours. Mon implication dans la politique m’a permis aussi de découvrir beaucoup de choses et de connaître des personnes qui peuvent nous aider.
MLIMENGU. Vous venez de sortir une autobiographie*, pourquoi maintenant ?
Beaucoup de mes amis français notamment Nemouriens ne connaissent pas forcément les Comores et mon parcours. Cette autobiographie leur est destinée. Je l’ai écrite aussi pour les  jeunes comoriens qui ne me connaissent que de nom.
MLIMENGU. Votre adversaire est sur le poste depuis longtemps, comment évaluez vous vos chances de la détrôner ?
Ce n’est pas parce qu’on est sur le poste de maire depuis longtemps qu’on gagne forcément l’élection.
Je connais cette ville et j’ai un projet pour Nemours. Par ailleurs, depuis les élections régionales de 2010, la gauche à toujours gagné sur la commune de Nemours. Donc nous avons toutes nos chances pour gagner le 30 mars.
Propos recueillis par Mahmoud Ibrahime
*Aboudou Zaabay, Du pays d’où je suis au pays dont je suis, Coelacanthe, mars 2014, 70p. Plus de renseignement ici : http://www.editions-coelacanthe.com/PBSCCatalog.asp?ItmID=13832455

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s