Amina Mouigni : « l’humain d’abord »

MLIMENGU. Mme Amina Mouigni, finalement la gauche s’unit dès le premier tour à La Courneuve, êtes-vous en place éligible ?
 
Amina Mouigni, Maire-Adjointe à la Courneuve

Amina Mouigni, Maire-Adjointe à la Courneuve

Amina Mouigni. Tout d’abord, je vous remercie de m’avoir donné la parole en cet instant décisif, à l’approche du premier tour des municipales. J’y  accorde une importance particulière après avoir exercé un mandat de six ans. Oui, la gauche s’unit dés le premier tour, une très bonne chose, pour l’intérêt des Courneuviens. Je suis éligible et j’occupe la huitième place sur la  liste « En avant la Courneuve’’, composée de 39 personnes.

MLIMENGU. Vous étiez maire-adjointe, chargée de la Santé, de quelle action ou activité êtes-vous le plus fière dans le mandat qui s’est écoulé ?
 
Amina Mouigni. En tant qu’adjointe au maire chargée de la santé, avec l’équipe municipale, nous avons réalisé beaucoup de choses dans le cadre du projet construit par les Courneuviens en mars 2008. En ce qui me concerne, je suis fière d’avoir contribué au projet de construction d’un centre de santé à la Courneuve, quand on sait que beaucoup de centres de santé ont fermé. La Courneuve a fait de la santé un défi à relever, même si on sait tous que la santé est de plus  en plus coûteuse, voire  un luxe. Faire bénéficier aux Courneuviennes et Courneuviens d’un centre de santé digne et qui répond aux normes requises, c’est une fierté pour la Municipalité et on peut se féliciter car la tâche n’a pas été facile puisque et a exigé beaucoup de sacrifices pour la mobilisation des fonds.
MLIMENGU. Depuis quand êtes vous au parti communiste et pourquoi avoir choisi ce parti ?
 
Amina Mouigni.J’ai adhéré au parti communiste en 2007. Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi ce parti. J’en approuve l’idéologie et c’est par conviction que je suis communiste  aujourd’hui. Je suis humain de nature et les communistes placent l’humain au-dessus de tout. Je sais qu’avec le parti communiste, on peut bouger certaines choses au profit des plus démunis. Je souscris parfaitement zu slogan du Front de Gauche « l’humain d’abord’’.
MLIMENGU. Vous êtes souvent avec le maire sortant, Gilles Poux, dans des actions en direction des Comores, selon vous y a-t-il une contradiction entre votre engagement politique en France et les actions que vous menez en faveur de votre pays d’origine ?
Il est vrai que j’ai souvent mené des actions avec le maire Gilles Poux. Je saisis d’ailleurs cette occasion pour lu remercier pour sa parfaite collaboration et surtout pour la confiance qu’il continue à m’accorder dans mon engagement politique. Il m’a renouvelé cette confiance en me reconduisant sur la liste « En avant La Courneuve’’. Pour être précise par rapport à votre question, je vous dis clairement qu’il n y a pas une contradiction entre mon engagement politique en France et les actions que je mène en faveur de mon pays d’origine, les Comores. Et c’est la raison pour laquelle aujourd’hui, beaucoup d’actions de solidarité en direction des Comores  sont menées par beaucoup d’associations d’origine comorienne installées à la Courneuve. La municipalité a établi une coopération avec plusieurs villes de la Grande Comores. Je suis fière aujourd’hui que moi et mes collègues du ‘’ Collectif des Elus de la Seine Saint-Denis d’origine comorienne dont je suis la présidente, avons été à l’origine de la signature d’un accord de coopération entre les maires de Ngazidja et le Conseil Général de la Seine Saint-Denis, un projet qui porte ses fruits aujourd’hui.
 MLIMENGU. Vous occupiez un poste important dans une ville où il y a de nombreux originaires des Comores, j’imagine que vous étiez très sollicitée ?
 
Oui, vous avez raison mais sachez également que le comorien, de nature, est accueillant et cela ne me gêne absolument pas. Je voudrais préciser qu’avant d’être au service des comoriens, je suis élue par les Courneuviens, toute nationalité confondue, et je sers les Courneuviens y compris les comoriens. Partout où je me trouve, je donne le maximum de moi-même au profit de tous ceux qui me sollicitent. Avant de terminer, permettez-moi de saisir cette occasion pour lancer un appel aux franco-comoriens de la Courneuve pour qu’ils se mobilisent dimanche 23 mars derrière la liste ‘’ En avant La Courneuve’’ conduite par le maire Gilles poux.
Propos recueillis par Mahmoud Ibrahime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s