D’Anjouan à Mayotte : La traversée de la mort

D’Anjouan à Mayotte : La traversée de la mort   

 

Mayotte

Mayotte, une des quatre îles de l’archipel des Comores, sous administration française

Géographiquement et culturellement, Mayotte fait partie des Comores. Si la consultation de l’ensemble de l’archipel donnait une très large majorité pour « l’indépendance dans la coopération et l’amitié avec la France », une fois l’indépendance proclamée d’une manière unilatérale, un autre référendum en 1976 a changé la donne naturelle et l’ile a rejoint la France.

Les bisbilles et les palinodies des autorités comoriennes successives sur la question de Mayotte n’apportent rien aux Comoriens, en revanche,  les milliers de morts enregistrés ces dernières années abiment voire anéantissent beaucoup de familles comoriennes des iles indépendantes.

Au niveau des deux pays, les majorités politiques passent, et on continue à pratiquer la politique de l’autruche. D’une part les autorités comoriennes, depuis les années 1970 réclament rituellement, parfois à cor et à cris pour monter les enchères lors de l’Assemblée générale de l’ONU, à d’autres moments la question de Mayotte est mise au placard ; et d’autre part Paris prend acte du choix des Maorais, consolide son implantation dans l’ile et dans l’océan indien  sans être inquiétée par une diplomatie comorienne, incapable de peser à l’Onu.

L’Union des Comores peut continuer à dénoncer la présence de la France à Mayotte, mais la France n’est pas la seule nation des pays européens qui occupe une terre étrangère. Gibraltar et les Malouines sont occupés par le Royaume-Uni. Ceuta et Melilla, entités marocaines sont occupées par l’Espagne.

Sept migrants  clandestins se sont noyés dans le naufrage de la barque de pêche qui les transportait, juste en arrivant dans le lagon de Mayotte, au début du mois de févier 2014. Ce drame maorais a remis au centre du débat la question migratoire entre les autorités des deux pays. Du côté de l’ Union des Comores, c’est l’émotion, des condamnations molles sans lendemain et à Mayotte, on se justifie en disant que l’ile n’est pas une passoire et que c’est aux autorités comoriennes de dissuader leurs ressortissants de ne pas risquer leurs vies en mer. Du coup, la question de l’émigration comorienne vers Mayotte est devenue une patate chaude entre la France et les Comores.

Pourquoi les Comoriens des îles indépendantes migrent vers Mayotte ? Les gens  migrent d’abord dans l’espoir d’offrir à leurs enfants un avenir meilleur. Ce ne sont pas des considérations à court terme qui les motivent, mais des aspirations à long terme. Nous tenons à rappeler ici  qu’auparavant la circulation des hommes et des biens se faisait sans restriction jusqu’à l’instauration du  « visa Balladur » en 1995. Extrêmement difficile à obtenir, il pousse certains à entreprendre clandestinement la traversée de la mort entre Anjouan et Mayotte.

De plus, une fois avoir échappé à ce couloir de la mort, ces comoriens sont  menacés par des mouvements de xénophobie qui reviennent périodiquement à Mayotte. En réalité, Mayotte ne sera jamais une citadelle impénétrable. La maitrise souhaitable de ce flux migratoire n’exempte pas, de toute façon, la France de son devoir humanitaire. On ne dissuadera pas les migrants des îles voisines en les laissant se noyer « pour l’exemple ». cette maitrise passe sans doute moins par la contrainte que par une politique de co-développement nettement plus ambitieuse entre les deux pays.

 

Mohamed IBRAHIM  MIHIDJAY

 

Un commentaire

  1. Je crains d’ailleurs qu’au-delà d’une distanciation des populations, fait entretenu par une diplomatie comorienne de la manoeuvre « hors sujet », parfois spectacle, durant une si longue période et qui a fait terreau à la pépinière Balladur; je crains qu’un contexte pourtant favorable depuis deux ans pour un minimum acceptable n’échappe encore à des autorités comoriennes pour permettre une multiplication par deux le temps passé sans issue et bien évidemment l’oubli réciproque…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s