Ramadan 1453 : enjeu et pratique religieuse

Ramadan 1435 : enjeu et pratique religieuse.

Lune

L’apparition de la lune détermine le début du mois de ramadan

Le mois de Ramadan est arrivé. Il s’agit de jeuner dès le crépuscule (entre 5h26… 28) jusqu’au coucher du soleil (17h 50… 18h 01) à la Réunion, selon le calendrier publié par la communauté musulmane.

Des bienfaits d’ordre religieux et scientifique :

D’abord selon les théologiens et en s’appuyant sur des témoignages, jeûner répond à plusieurs critères. Cet acte témoigne de la soumission du fidèle envers Dieu. Il justifie le degré de piété de celui-ci devant Dieu. Il met en relief l’égalité entre les fidèles devant Dieu (riche, pauvre, noir, blanc, du nord, du sud, ….). Il facilite également une prise de conscience de la vie quotidienne.

Le plus important suivant les actes d’adoration, c’est que les points des fidèles montent en flèche par rapport aux autres mois. Les péchés sont pardonnés sans limite. Les spécificités du mois de ramadan dans les actes d’adoration sont le Suhur et le Tarawèh, respectivement un « petit grignotage »avant le début de chaque jeûne et des prières nuptiales qui suivent, si l’on veut, la dernière prière de la journée. Ces deux actes ne sont pas obligatoires, mais ils sont fortement recommandés.

Pour ce qui concerne les valeurs scientifiques. « Jeûnez, vous acquerrez la santé ! » selon le prophète. En s’appuyant sur la publication du ministère de la santé du Royaume de Maroc, on enregistre plusieurs biens faits : il lutte contre les pathologies métaboliques (excès de cholestérol, triglycérides, diabète, gras…), améliore la forme physique et intellectuelle. Le jeûne permet également de rajeunir la peau, fortifier les dents, renforcer la chevelure, apaiser les sens, accroitre la concentration, etc.

Pour le site web d’‘’IslamHouse’’, les avantages sont : « purification du corps des toxines, réduction du poids, pureté du cerveau, régénération du corps et du sang, qualité de vie plus grande ». 

Un sujet qui divise

En France, à la Réunion, en Arabie Saoudite, en Egypte, en Belgique et en Indonésie, les Musulmans dans leur majorité commenceront le jeûne le 29 juin. Tandis que d’autres pays ne savent pas encore s’ils le feront à partir de demain ou pas. C’est le cas pour les Comores.

On assiste ces derniers temps à des débats parfois houleux sur le début et la fin de ce mois sacré. Les uns s’appuient sur les traductions littérales des versets coraniques et les Hadiths du prophète (paix à son âme). Ils prétendent que chaque pays doit jeûner à condition que « la lune soit vue dans son environnement géographique avec des témoignages surs et fiables ». Cependant d’autres spécialistes de la théologie avancent que quel que soit l’endroit où est vue la lune avec précision, toute la planète doit jeûner.

Leur point commun est que la lune doit être vue. Leurs divergences reposent sur la vue et l’espace.

Les derniers montrent bien que grâce à la technologie qui n’est pas bannie par la religion, on peut se fier sur les observatoires mécaniques (les radars par exemple), mais aussi sur les systèmes d’information car, l’information circule vite. Ce qui facilite les échanges, le rapprochement, la rapidité de la communication… Ensuite, ils se réfèrent à toutes les sciences surtout géographique et astronomique. Sur ce, ils réaffirment qu’il n’existe pas dans cette planète un décalage horaire entre deux pays qui dépasse 24h00. D’où aucun pays ne doit jeûner ou finir à un jour d’avance ou de retard par rapport aux autres.

Amir MOHAMED

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s