Pas de retour possible de Mayotte dans son giron naturel

Tribune Libre. Pas de retour possible de Mayotte dans son giron naturel                        

Mayotte

Mayotte

Au cours de son périple dans l’océan indien, François Hollande a sillonné  les deux départements français de la région en réaffirmant la continuité de sa politique économique : le pacte de compétitivité pour redresser la France.

Lors de son passage à Mayotte le vendredi 22 août, le président français a accordé une interview à deux journalistes des deux télévisions locales. François Hollande a été formel sur le dossier de Mayotte qui oppose la France et les Comores en disant ceci : « Mayotte a choisi de rester dans la république, son retour dans son giron naturel n’est plus possible ».

A la veille de son déplacement pour Moroni dans le cadre du quatrième sommet de la COI, ce message avait un double sens. D’une part il voulait rassurer les Maorais quant à l’enracinement de l’ile dans la République française malgré les réclamations répétées des autorités de Moroni, et d’autre part, dire aux hommes politiques comoriens de tout bord que l’abolition du visa Balladur mis en place en 1995 pour limiter la circulation des iliens de l’archipel vers Mayotte n’est plus envisageable .

L’ouverture du quatrième sommet de la commission de l’océan indien a débuté le samedi 23 août par le discours du président Comorien. Il  interpella son homologue français sur les drames en mer causés par le visa Balladur.  il le suggéra de trouver une issue sur ce contentieux qui oppose les deux pays . La réponse du président français a été claire, il a botté en touche la question du visa, et en faisant une petite annonce sur l’annulation de la dette comorienne, pour permettre le pays de s’engager dans la voie du redressement. Pour lui la lutte contre l’immigration clandestine passe par une meilleure coopération entre les deux pays en matière de sécurité maritime, mais aussi pour aider les Comores à se développer afin fixer les ressortissants comoriens sur leurs iles respectives.

La question de Mayotte est devenue un nœud gordien entre la France et les Comores, François Hollande n’a pas voulu se démarquer de ses prédécesseur sur ce dossier et IKILILOU a fait comme les autres présidents comoriens, évoquer la question du retour de Mayotte dans son giron naturel est une revendication légitime pour les autorités comoriennes . Il y aura toujours un espoir de retour possible de Mayotte dans l’ensemble Comorien car la roue de l’histoire continue de tourner. Au siècle passé Macao et Hongkong entités chinoises sous domination portugaise et anglaise ont réintégré la chine .     

MOHAMED IBRAHIM MIHIDJAY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s