Houmed Msaïdié : de l’Intérieur à la Présidence de la République ?

Houmed Msaidié peut-il passer du Ministère de l’Intérieur à la présidence de la République comme l’a fait Sarkozy ?

Alors que plusieurs personnalités politiques se positionnent pour les présidentielles, la coalition UPDC/RADHI/ORANGE n’a pas encore officialisé la candidature de celle ou celui qui doit porter le flambeau pour 2016. Dans les rangs de cette coalition la question n’est pas tabou. Mais les discussions se poursuivent dans les grandes instances, dans la grande discrétion et le respect mutuel de chaque partie prenante. Ce sont les chefs des différents partis qui sont chargé de faire une proposition sur les présidentiables.

Houmed Msaidié lors du 1er anniversaire du Parti RADHI à Ivembeni

Houmed Msaidié lors du 1er anniversaire du Parti RADHI à Ivembeni

L’UPDC a tenu son congrès le week end dernier pour élire des nouveaux responsables devant affronter une campagne qui s’annonce rude avec plein de surprises. Les nouveaux membres se sont fixés entre autres comme objectifs la préparation du dispositif à la désignation de ses candidats aux prochaines élections.

Choisir le bon candidat parmi plusieurs personnes n’est pas une chose aisée. La qualité du candidat à la présidence de l’Union ne s’improvise pas. Pour être élu il faut une expérience politique de très haut niveau et bénéficier d’un soutien d’une grande coalition. La plupart sont des personnalités qui ont occupé des fonctions de ministres, de directeurs ou de députés et qui connaissent très bien le système. Au-delà de cette considération politique, la personnalité de candidat et sa façon de battre campagne peut booster rapidement ses chances de réussir. La coalition a des personnalités qui peuvent incarner ce personnage. L’actuel ministre de l’intérieur qui a le vent en poupe au pays et dans la diaspora pourrait devenir le candidat de la coalition. A Ndzuani où il a assisté à un pique nique organisé par la fédération RADHI-Anjouan ce dimanche 14 juin, les militants venus de toutes les préfectures ont demandé au ministre de l’intérieur d’annoncer officiellement sa candidature aux prochaines présidentielles. Pour eux, il est la seule personnalité qui soit aujourd’hui capable de rassembler la coalition et les électeurs autour des idées et d’un projet de société pouvant améliorer le quotidien des Comoriens ». Son expérience dans la politique fait de lui un homme d’État disposant d’une vision pour les Comores.

Mbaraka Djoumbe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s