profanation

Pour Larifou, « Mayotte est une terre française » ?

LarifouLe 30 janvier dernier, une délégation  de Mayotte est arrivée à Paris pour protester contre la profanation de la mosquée de Labattoir. La délégation était accompagnée par son conseiller juridique qui n’est autre que l’avocat Franco-comorien, Maître Larifou.

Ce dernier, oubliant qu’il a demandé les suffrages des Comoriens pour être président et qu’il a l’intention de le faire encore en 2016, oubliant aussi la constitution comorienne a déclaré :

« Mayotte est une terre française et que les musulmans doivent bénéficier de  l’attention au même titre que les autres cultes de la France métropolitaine » (Dépêche AFP du 30/01/2014).

Mlimengu